Pourquoi l’emballage banalisé et normalisé

Pourquoi l’emballage banalisé et normalisé

Qu’est-ce que l’emballage banalisé et normalisé?

La vérité à propos des produits du tabac devrait être facile à voir, et non cachée derrière une mascarade de caractéristiques de marketing efficaces. La banalisation et la normalisation sont des mesures de politiques qui dépouillent les produits du tabac et leur emballage de toutes leurs capacités promotionnelles et de marketing.

L’emballage banalisé et normalisé interdirait toutes les caractéristiques promotionnelles sur l’emballage des produits du tabac, y compris l’utilisation de couleurs, d’images, de logos, de slogans, de polices distinctives et de finitions. Seul l’affichage du nom de la marque serait permis. Les mises en garde de santé seraient conservées et rendues plus visibles. La taille et la forme des emballages seraient normalisées et les formats de spécialité, interdits – notamment les emballages de cigarettes minces et ultraminces qui réduisent la taille des mises en garde et ciblent ouvertement les femmes. L’apparence des cigarettes serait également normalisée : au minimum, l’utilisation d’images de marque, de logos, de couleurs et de finitions spéciales serait interdite, et des normes seraient établies concernant la longueur et le diamètre des cigarettes.

Pourquoi l’emballage banalisé et normalisé est-il important?

L’emballage des produits du tabac est un des derniers espaces, et l’un des plus efficaces, dont disposent les compagnies de tabac pour promouvoir leurs produits à l’aide de logos, de couleurs et de formes qui attirent les consommateurs.

L’emballage banalisé et normalisé est important, car il :

  1.  éliminera les caractéristiques promotionnelles des produits du tabac et de leur emballage;
  2.  limitera la tromperie véhiculée par les produits et leur emballage;
  3.  accroîtra l’efficacité des mises en garde de santé;
  4.  réduira la consommation du tabac.

L’emballage banalisé s’appuiera sur le règlement actuel exigeant des mises en garde de santé et interdisant les descripteurs fallacieux comme « légères » et « douces ».

Comment les compagnies de tabac utilisent-elles les produits et leur emballage à des fins de marketing?

Le produit du tabac et son emballage sont l’un des plus importants espaces qui subsistent pour le marketing du tabac. Souvent appelés « mini panneaux d’affichage », ces espaces servent d’outils pour promouvoir le glamour, l’attrait sexuel, la masculinité et la santé. L’industrie du tabac réinvente régulièrement l’emballage et l’apparence de ses produits à l’aide de motifs, formats, couleurs, textures, logos, messages et noms novateurs et attrayants, et par des papiers raffinés. Ces stratégies de marketing séduisent de nouveaux consommateurs, construisent l’imagerie de la marque et découragent les fumeurs qui tentent de cesser de fumer.

Les jeunes sont une population particulièrement influençable et un précieux groupe de nouveaux consommateurs pour l’industrie du tabac. Les produits du tabac et leur emballage sont attrayants pour ce public. Des études démontrent que les jeunes sont réceptifs à ces emballages, qu’ils décrivent comme étant « exclusifs », « élégants » et « sophistiqués ». Ces réponses créent des associations d’images positives avec la consommation du tabac dès un jeune âge et contribuent à l’amorce du tabagisme chez les jeunes.  

Les compagnies exploitent même les jeunes femmes, en donnant à leurs produits l’apparence de cosmétiques ou de parfums et en utilisant des termes descriptifs comme « minces » ou « délicates », qui évoquent des préoccupations d’image corporelle. Les cigarettes minces et ultraminces sont également une tactique de marketing pour véhiculer une image glamour. La recherche démontre que les consommateurs de cigarettes minces et ultraminces croient qu’elles sont moins néfastes que les cigarettes régulières et qu’elles aident à réduire le poids corporel. Il ne devrait pas être permis d’attribuer des qualités attrayantes à un produit qui tue plus de la moitié de ses utilisateurs.